DEVELOPPEMENT DURABLE/ EXPLOITATION DE LA JACINTHE D’EAU

Culture de la jacinthe d’eau/ croissance la plus rapide au monde/ plante originaire du bassin amazonien/ création biogaz/ combustible/ engrais naturel/ artisanat/ autonomie des peuples locaux

Budget prév. 2019 : 14150€

AIDE AU DEVELOPPEMENT DURABLE LOCAL/ 100% vert      Combustible : Après absorption de l’hydrocarbure et autres métaux lourds, la jacinthe d’eau peut être utilisé comme combustible ! L’entreprise cimentière Lafarge utilise déjà le combustible alternatif dans ses fours au Bénin.

Biocarburant : Les feuilles de la Jacinthe d’eau après transformation dans une raffinerie produisent du bioéthanol.         

Production de biogaz : La plante entière hors gabarit et l’ensemble des déchets permettront la production de biogaz et donc  généralement une autonomie énergétique.

Fertilisant pour l’agriculture : Après la récupération du biogaz, une réaction produit également un résidu, appelé digestat, qu’il est ensuite possible de valoriser en tant qu’engrais et bio fertilisant pour l’agriculture et productions maraîchères car La jacinthe d’eau est riche en nitrates.

Compost : La valorisation de la Jacinthe d’eau à travers le compostage obtient un résultat très positif sur les cultures maraîchères et augmente la qualité des produits et la production. Alimentation animale : L’utilisation de la fleur a également été expérimentée en alimentation animale. La jacinthe d’eau peut servir pour l’alimentation animale si elle ne dépasse pas 25% de l’alimentation.

Artisanat : une activité artisanale (meubles, vanneries en autres) mais aussi production de papier à partir des tiges peut également se joindre à la production de fibre absorbante à partir des plantes complètes.

Actions précises 2019 :

Ouvrage de production pour la communauté indigène Wichi/ Argentine/ 14150€

Rencontre scientifiques/ONG dans l’Amazone (Colombie/ Brésil/ Pérou/ Bolivie)/

Pour plus de détail, “cliquez ici