PRÉSERVATION DE L’EAU/

Décontamination des hydrocarbures et métaux lourds de l’eau via phytorémediation par la jacinthe d’eau.

Culture de la jacinthe d’eau/ croissance la plus rapide au monde/ réservation de la biodiversité/ absorption des métaux lourds/ absorption des hydrocarbures/ phytorémediation/ Moins d’1% d’eau potable dans le monde/ Bassin amazonien très contaminé par les puits de pétrole et mines d’or

Budget prév. 2019 : 76800€

DÉCONTAMINATION DES EAUX/                                                                                         Haut pouvoir d’absorbeur, dépollueur d’eau : dépolluant (Arsenic, cadmium, chrome, mercure, césium 137, strontium, uranium 234, 235, 238, plomb, zinc, pesticides).
Grâce à sa structure caverneuse et spongieuse, les fibres de la jacinthe d’eau sont extrêmement absorbantes, de quatre à dix-sept fois son poids selon les liquides, permettant la récupération des fuites d’hydrocarbures sur eau, sur terre et rochers. Cela peut donc aider à la gestion de fuites d’essence ou huiles et d’hydrocarbures aux niveaux des garages et stations mais aussi industries et dépôts pétroliers, lutter contre les marrées noir et dépolluer les fleuves en amont.

Actions précises 2019 :

Ouvrage de décontamination pour la communauté indigène Wichi/ Argentine/ 55950€

Rencontre scientifiques/ONG dans l’Amazone (Colombie/ Brésil/ Pérou/ Bolivie)/ 6700€

Pour plus de détail, “cliquez ici”

POUR PARRAINEZ, CLIQUEZ ICI!